Laâyoune se met à l’heure du théâtre hassani

Laâyoune – Le coup d’envoi a été donné, vendredi soir, à la première édition du Festival Laâyoune de théâtre hassani, initiée par l’Association Madiss pour la culture et les arts dramatiques, en partenariat avec le ministère de la Culture et de la Communication et la Région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Organisée dans le sillage des évènements marquant la célébration par le peuple marocain du 20ème anniversaire de la Fête de Trône, cette manifestation culturelle de quatre jours a pour objectifs d’impulser une nouvelle dynamique d’animation culturelle et artistique dans la région et de mettre en valeur la culture et le patrimoine locaux, a déclaré à la presse le directeur régional de la Culture, Lahcen Chorfi.

A cet égard, il a indiqué que l’organisation de ce Festival, dont l’Espagne est l’invitée d’honneur, fait partie des efforts visant la mise en œuvre de la composante culturelle dans le cadre du contrat-programme relatif au financement et à la réalisation des projets de développement intégrés au niveau de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

De son côté, El Bachir Belkacem, président de la commission de la Culture et de la sauvegarde du patrimoine auprès de la Région de Laâyoune-Sakia El Hamra, a mis l’accent sur l’importance de la promotion de la culture locale afin d’en faire un levier de développement durable, rappelant les dispositions constitutionnelles portant sur la préservation de la culture hassanie, en tant que partie intégrante de l’identité culturelle marocaine unie.

Faisant partie du dynamisme culturel et artistique que connaît actuellement la région, cet évènement ambitionne de devenir un rendez-vous annuel pour la communication et les échanges entre les différents acteurs du domaine, a relevé pour sa part Taoufik Charafeddine, président du Festival.

Il a ajouté que cette manifestation vise aussi à renforcer les capacités et les connaissances des professionnels grâce à des formations encadrées par des experts et des professeurs de diverses disciplines du théâtre.

Lors de l’ouverture du Festival, un hommage a été rendu à deux figures du théâtre hassani, à savoir Soukaina Dahadih et Sidi Ahmed Chakaf, ainsi qu’à l’artiste espagnole Romina Vives.

Au programme du festival figurent notamment l’organisation des ateliers au profit des amateurs et des professionnels du théâtre, outre un séminaire sur « L’utilisation du patrimoine dans le théâtre: le conte populaire hassani comme modèle », avec la participation d’écrivains, de professeurs et de chercheurs.