23,46 MDH débloques pour la formation des médecins

Laâyoune – Le Conseil de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, réuni lundi en session ordinaire, a adopté une convention de partenariat avec l’université Mohammed VI des sciences de la santé qui prévoit une contribution de 23,46 millions de dirhams, sur une période de 8 ans, à la formation des médecins.

Cette convention, qui implique également le ministère de la Santé, concerne la formation de 25 médecins parmi les titulaires du baccalauréat dans les lycées de la région.

Le conseil va mobiliser la somme de 2,011 MDH en 2020 et 3,352 MDH en 2021 pour concrétiser les termes de cette convention, alors que le reste de la contribution de la Région sera versé entre la période 2022 et 2027.

Au cours de cette session, présidée par le président de la région, Sidi Hamdi Ould Errachid, le conseil a également approuvé une autre convention de partenariat avec l’Université Al Akhawayn portant sur la formation et la formation continue et la recherche scientifique.

Cette convention, qui met à contribution l’inspection régionale du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, prévoit l’organisation de sessions de formation et de formation continue au profit des élus et du personnel de la Région, ainsi que des colloques et séminaires scientifiques.

Elle porte également sur la mise en place de programmes communs de formation dans le développement territorial, ainsi que la réalisation d’études sur les différents aspects du développement de la région à travers la mise en place de structures de recherche et l’échange de documents et d’informations.

Les membres du Conseil ont par ailleurs validé la convention de partenariat signée récemment en marge de la Coupe d’Afrique de Futsal, qui s’est déroulée à Laâyoune, pour la construction d’une académie régionale de football, pour un coût estimé à 100 MDH.

La convention fixe la contribution de la région à 20 millions de dhs, dont 5 MDH en 2020 et 15 MDH en 2021.

Le conseil a par ailleurs décidé d’allouer une grande partie de son excédent budgétaire au titre de l’année 2019 et qui s’élève à 15,44 MDH, au programme de modernisation des infrastructures sportives de la ville de Laâyoune.