l’offre de la formation professionnelle se renforce 

Laâyoune – L’offre de la formation professionnelle dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra vient être renforcée mercredi à la faveur de l’inauguration d’un nouvel Institut spécialisé de technologie appliquée (ISTA) dans la cité Al-Wahda à Laâyoune, à l’occasion de la célébration du 44ème anniversaire de la Marche verte.

Mobilisant une enveloppe budgétaire de 33,5 millions de dirhams, l’ISTA Al-Wahda « vise à offrir aux jeunes la possibilité d’acquérir un certain nombre de compétences dans plusieurs secteurs en vue d’intégrer le marché du travail ou encore se lancer dans l’auto-entreprenariat », a déclaré à la MAP le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi.

Cet institut multidisciplinaire, qui s’étend sur une superficie totale de 10.451 m2, se dote « des ateliers pédagogiques très importants, des équipements modernes et sophistiqués, ainsi que des formateurs de haut niveau », a souligné le ministre.

A cet égard, il a relevé que la réalisation de l’ISTA Al-Wahda, qui fait partie de la mise en œuvre du contrat-programme relatif au financement et à la réalisation des projets de développement intégrés de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, vient répondre aux besoins socio-économiques de cette partie du Royaume, en concertation avec les partenaires locaux.

Tout en mettant l’accent sur l’importance de l’élargissement du réseau d’instituts spécialisés crées au cours de ces dernières années dans la région, M. Amzazi a noté que tous ces structures évoluent « dans un écosystème favorable ».

Ce réseau, a-t-il poursuivi, donnera une forte impulsion à la future Cité des métiers et des compétences (CMC) de Laâyoune, qui fait partie de la Feuille de route relative au développement de la formation professionnelle et à la création des CMC dans chaque région du Royaume.

Le lancement de l’ISTA Al-Wahda est de nature à « améliorer la capacité de la région à répondre à la demande économique croissante, ainsi que des besoins des jeunes en matière de formation professionnelle de qualité », a indiqué de son côté la directrice générale de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Loubna Tricha.

A ce propos, elle a précisé que cet institut offre 1.100 places pédagogiques dans différents métiers, dont l’industrie, le bâtiment et travaux public, l’éducation à la petite enfance, l’électromécanique, la topographie, l’automobile, présentant ainsi « un portefeuille diversifié de plus d’une vingtaine de filières ».

L’offre de formation de la future CMC de Laâyoune-Sakia El Hamra, qui ouvrira ses portes en septembre 2021, s’articulera autour de 6 pôles d’activités économiques porteurs d’opportunités d’emploi et accueillera 2.000 stagiaires. Ces pôles concernent les pêches maritimes, le transport et logistique, le numérique et l’offshoring, outre les métiers de la santé, l’artisanat, la gestion et le management.

L’inauguration de l’ISTA Al-Wahda s’est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, Abdeslam Bekrate, du président du Conseil régional, Sidi Hamdi Ould Errachid, ainsi que d’un nombre de personnalités civiles et militaires.