Près de 16.000 interventions de la Protection civile en 2019

Laâyoune – Quelque 15.983 interventions ont été effectuées au cours de l’année 2019 par les services de la Protection civile de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Par province, 7.923 missions opérationnelles ont été menées à Laâyoune, 2.805 à Boujdour, 4.533 à Smara et 626 à Tarfaya, selon des données officielles rendues publiques lundi, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la protection civile, célébrée cette année sous le thème « Pour un secouriste dans chaque foyer ».

S’y ajoutent 96 interventions effectuées par l’Unité mobile régionale d’intervention (UMRI).

A Laâyoune, les interventions ont porté sur l’assistance et le sauvetage des personnes (6.654), les accidents de la circulation routière (857) et les missions d’assistance et de soutien technique aux populations et les incendies (125), a indiqué le Commandant régional de la protection civile de Laâyoune-Sakia El Hamra, Ahmed Lakhdar.

Les services de la protection civile de la province de Laâyoune ont enregistré au cours de l’année dernière quelque 857 accidents de la route qui ont fait 07 morts et 1.246 blessés, a-t-il ajouté lors des journées « Portes ouvertes » organisées par le Commandement régional de la protection.

Ces journées, inaugurées en présence notamment du wali de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, visent à attirer l’attention du public sur la place majeure qu’occupe la protection civile dans sa vie quotidienne, tout en l’impliquant dans le processus de gestion efficace de situations de crises ou de catastrophes.

A cette occasion, les services de la Protection civile ont présenté des démonstrations d’interventions de secours, de sauvetage et d’extinction de feux, la présentation d’ateliers de secourisme, l’exposition de la logistique et des équipements utilisés lors de situations d’urgence.

Il s’agit aussi de promouvoir la sensibilisation aux risques liés aux accidents de la vie courante notamment par la distribution des plaquettes et prospectus d’information pour inciter les citoyens, dont les enfants, à devenir acteurs de leur propre sécurité.

Institutionnalisé par l’Organisation internationale de protection civile (OIPC) en 1990, le 1er mars célèbre depuis 1991 l’entrée en vigueur, en 1972, de la Constitution de l’OIPC en tant qu’organisation intergouvernementale visant à contribuer à la mise en place, par les Etats, de mesures et d’organisations propres à assurer la protection et l’assistance aux populations face aux catastrophes naturelles ou celles causées par l’Homme.