Rencontre à Boujdour sur les principales priorités de la troisième phase de l’INDH

Boujdour,- Les principales priorités de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) ont été présentées lors d’une rencontre de communication tenue mardi à Boujdour, en présence de plusieurs acteurs locaux, responsables provinciaux, élus et représentants la société civile.

La rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’approche participative incluant la population, les instances élus, les associations et les services décentralisés en vue de la concrétisation des programmes de la nouvelle phase de l’INDH (2019-2023).

Il s’agit du programme de résorption du déficit enregistré en matière d’infrastructures et de services de base dans les zones les moins équipées, du programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, celui d’amélioration des revenus et d’intégration économique des jeunes, ainsi que du programme d’appui pour le développement humain des générations montantes.

Au cours de cette rencontre, les différents intervenants ont salué l’importance qu’accorde la troisième phase de l’INDH, élaborée conformément aux Hautes Instructions Royales, à la consécration des valeurs de justice sociale et de dignité, tout en insistant sur la nécessité de mettre en œuvre de projets réalisables pouvant avoir des retombées positives sur la population ciblée.

L’accent a été aussi mis sur les nouvelles missions et attributions des instances de gouvernance dans la réalisation de ce chantier phare, selon une méthodologie basée sur une gouvernance novatrice et créative, visant à atteindre davantage de cohésion et d’efficacité.