Réunion sur les assises de la régionalisation avancée

Laâyoune, 06/12/2019 (MAP) – Une réunion préparatoire des assises de la régionalisation avancée, prévues les 20 et 21 décembre à Agadir, s’est tenue vendredi matin à Laâyoune.

Le wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate, a souligné que le Maroc a fait le choix courageux de la régionalisation avancée pour bâtir une société démocratique et solidaire et mettre en place un modèle de développement qui garantit des conditions de vie digne à ses citoyens.

Il a ajouté que pour réussir ce chantier, les pouvoirs publics ont adopté une approche participative qui accorde un grand intérêt aux citoyens, aux élus, aux acteurs économiques et politiques au niveau territorial local.

Le Maroc, a-t-il poursuivi, a placé la régionalisation avancée au coeur de son édifice institutionnel pour satisfaire les aspirations de ses citoyens et réaliser le développement escompté.

Pour M. Bekrate, ces premières assises nationales de la régionalisation avancée, qui réuniront des élus, des responsables politiques et des experts marocains et étrangers, est un « événement historique » pour se pencher sur les progrès réalisés dans la mise en oeuvre de ce chantier stratégique ainsi que sur les contraintes qui empêchent son succès.

Les participants à cette réunion préparatoire vont tenter d’enrichir les thèmes qui seront débattus lors de ces assises, en particulier le cadre juridique de la régionalisation avancée et le transfert des compétences, et de faire le bilan des premières années de mise en oeuvre de ce grand chantier en tant que nouveau cadre de la gouvernance territoriale.

La concrétisation du chantier de la régionalisation avancée avait démarré avec les élections d’octobre 2015 et la mise en place des nouveaux conseils régionaux dans le cadre du loi-organique n° 111-14 relative aux régions promulguée en juillet 2015.