A Tarfaya, l’INDH prend à bras-le-corps l’inclusion économique des jeunes

Tarfaya – L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a fait, depuis son lancement il y a 17 ans, le pari d’une intégration économique réussie et efficace pour les jeunes en situation précaire en vue de leur donner plus de chances d’accès à l’emploi et d’ascension sociale.

Il s’agit là d’une illustration de l’action volontariste mise en œuvre par l’INDH, qui est dans sa troisième phase, pour améliorer de manière substantielle les indices de pauvreté, de précarité et d’exclusion sociale pour cette catégorie.

A Tarfaya, plusieurs projets ont vu, au fil des années, leur nombre augmenter et leur performance développer à la faveur d’une stratégie bien définie visant à améliorer les compétences et capacités des jeunes, à favoriser la création de chaînes de valeur ajoutée et à consacrer la bonne gouvernance.

Concrètement, des projets d’un investissement global de plus de 6,9 millions de dirhams (MDH) ont été réalisés au titre de 2019-2021 à Tarfaya dans le cadre du troisième programme d’amélioration du revenu et d’insertion économique des jeunes.

Pour assurer le succès de ces projets, une plateforme des jeunes a été créée en octobre 2019 pour l’accompagnement de cette catégorie sociale à l’emploi, à l’entreprenariat, ainsi qu’à l’appui aux projets relevant de l’économie sociale et solidaire.

La plateforme constitue un hub de rencontre des différents acteurs impliqués dans le chantier de l’intégration des jeunes et une réponse à l’emploi des jeunes et plus particulièrement à l’incitation de leur auto-emploi.

Cette structure veille à l’appui des projets générateurs de revenus au profit des jeunes de la province de Tarfaya souhaitant se lancer dans l’auto-entrepreneuriat ou encore développer leurs projets déjà opérationnels, a déclaré à la MAP Abderrahman Chibta, coordinateur du programme « Tarfaya Moubadara », chargé de la gestion de la plateforme.

Grâce aux actions cordonnées entre l’INDH et ses divers partenaires, la plateforme offre des espaces d’accueil, d’écoute et d’orientation, d’accompagnement à l’entrepreneuriat et à l’emploi et de renforcement des compétences, a-t-il relevé, ajoutant que des équipes spécialisées accompagnent les bénéficiaires dans le processus de conception de leurs projets ou dans leur insertion professionnelle.

M. Chibata a précisé que l’INDH a financé 54 projets générateurs de revenus, tandis que le programme Tarfaya Moubadara, qui a pour objectif d’octroyer des prêts d’honneur, a fourni un soutien financier aux 60 projets, ajoutant que le nombre de projets inscrits dans l’économie sociale et solidaire a atteint 47.

La plateforme des jeunes de Tarfaya assure ainsi la pérennité des petites et très petites entreprises, car c’est une mine d’opportunités d’emplois pour les jeunes de cette province, ce qui implique un pré et post suivi des projets, avec une tendance à alléger les démarches administratives.