Arrestation de cinq individus pour leurs liens présumés avec un réseau criminel 

Rabat – Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Laâyoune ont arrêté, mardi soir, sur la base d’informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), cinq individus pour leurs liens présumés avec un réseau criminel s’activant dans l’organisation de la migration illégale et la traite des êtres humains.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les suspects, dont un Marocain et quatre ressortissants subsahariens, ont été appréhendés en flagrant délit de préparation d’une opération d’immigration clandestine au profit de onze candidats étrangers, parmi lesquels se trouvent trois femmes et deux enfants, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les perquisitions menées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie de matériels et d’équipements utilisés dans l’organisation d’immigration illégale, à savoir un zodiac, des jerricans, des plaques d’immatriculation falsifiées marocaines et étrangères et un GPS, fait savoir la même source.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer ses liens et ses ramifications aux niveaux national et international, conclut le communiqué.