Boujdour: La Plateforme des jeunes, un hub d’appui à l’entrepreneuriat et à l’employabilité

Boujdour – La Plateforme des jeunes de la province Boujdour, créée dans le cadre de la troisième phase de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), constitue un véritable hub visant à soutenir l’entrepreneuriat et à améliorer l’employabilité de cette catégorie sociale.

Cet espace, qui fait partie du programme d’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes, a joué un rôle de facilitateur et de catalyseur auprès de divers acteurs dans le domaine du développement économique local et de l’insertion des jeunes à travers quatre axes principaux.

Il s’agit notamment de l’appui à l’amélioration de l’employabilité des jeunes, le soutien à l’économie sociale et solidaire, l’accompagnement des jeunes souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat, en plus de la promotion de l’accès aux opportunités d’emploi.

La plateforme ambitionne de renforcer et valoriser les compétences et capacités professionnelles des chercheurs d’emploi, élaborer le projet personnel et professionnel, orienter les jeunes vers l’entrepreneuriat et l’auto-emploi, contribuer à l’autonomie des jeunes et leur doter des mécanismes et outils pour la réalisation de leurs aspirations.

Les domaines d’intervention de cette plateforme, qui s’adressent aux jeunes de 18 ans et plus, concernent trois grands axes liés au soutien à l’entrepreneuriat, à l’employabilité et à l’encouragement de l’économie sociale et solidaire.

La plateforme, qui bénéficie à 793 personnes originaires de la province de Boujdour, dispose d’espaces d’accueil, d’écoute et d’orientation, de formation et d’accompagnement pour trouver des opportunités d’emploi, d’un espace de formation, d’animation et d’accompagnement au profit des associations et coopératives, ainsi que d’espaces de renforcement des compétences des jeunes demandeurs d’emploi.

Quant à la phase de formation et d’accompagnement, au cours de laquelle le bénéficiaire est intégré dans un groupe ayant les mêmes besoins, que ce soit dans la filière entrepreneuriat ou emploi, 46 formations ont été organisées dans différents domaines.

Ces sessions de formation portent notamment sur l’étude de faisabilité, l’étude financière, le cadre juridique et la culture de gestion financière du projet, en plus de renforcer les capacités des jeunes en langues, médias et techniques de recherche d’emploi et d’épanouissement personnel.

S’agissant du Programme entrepreneuriat, un appui financier et technique d’un montant de 9 millions de dirhams a été apporté pour mettre en œuvre 99 projets au profit de 208 bénéficiaires, dans le cadre du partenariat entre l’INDH et ses partenaires.

En ce qui concerne le Programme d’employabilité, la plateforme organise des ateliers sur le marché du travail et des ateliers sur les savoir-être.

Quant au Programme économie sociale et solidaire, 11 millions de dirhams ont été mobilisés pour la réalisation de 52 projets au profit de 314 bénéficiaires, dans le cadre du partenariat entre l’INDH, la Fondation Phosboucraa, la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, l’Agence du Sud et le Conseil provincial de Boujdour.

Les candidats admis bénéficient d’un accompagnement technique dans le domaine du développement des capacités de production (accompagnement technique dans le domaine des marques, labels de qualité et certification…), ainsi que d’un soutien financier pour les projets retenus dans la limite de 60% du coût total du projet sans dépasser le seuil de 300.000 dirhams.