Célébration à Laâyoune du 14è anniversaire de la création de la DGAPR

Laâyoune – La famille des établissements pénitentiaires de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra ont commémoré, vendredi, le 14ème anniversaire de la création de la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR).

La commémoration de cet anniversaire constitue une occasion pour mettre en avant les efforts déployés par la DGAPR pour assurer la sécurité publique, protéger la société, améliorer les conditions sociales de détenus et préserver leur dignité, conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI, a souligné le directeur de la prison locale de Laâyoune, Hassan Aba Cheikh.

S’exprimant lors d’une cérémonie organisée à la prison locale de Laâyoune, M. Aba Cheikh a noté qu’il s’agit aussi d’une opportunité pour rendre hommage aux sacrifices des employés du secteur pour leurs efforts immenses dans l’exercice de leur devoir professionnel et l’accomplissement de la mission qui leur est confiée, chacun selon ses responsabilités.

Il a relevé que la Délégation générale s’est engagée en faveur de la réforme du secteur de la gestion pénitentiaire et de la réinsertion pour développer ses performances, ajoutant que cette voie a été renforcée par l’adoption d’une vision prospective intégrée.

Cette vision, a ajouté le directeur de la prison locale de Laâyoune, couvre tous les aspects et domaines de la gestion carcérale et prend en compte les dispositions légales nationales et les conventions internationales, notamment les Règles minima des Nations Unies pour le traitement des détenus.

Il a rappelé que le plan stratégique pour la période 2016/2018, lancé par la DGAPR, a contribué à un changement des modes de fonctionnement traditionnels en s’appuyant sur l’efficacité de la gestion des établissements pénitentiaires, notant que les mesures exceptionnelles imposées par la pandémie de Coronavirus au début de l’année 2020 ont affecté le niveau de mise en œuvre des programmes et procédures prévues dans le cadre de cette stratégie au cours de sa première année.

Afin d’assurer l’achèvement des chantiers ouverts au cours de la période écoulée, M. Aba Cheikh a indiqué que la DGAPR a lancé un nouveau plan qui couvre la période 2022-2026, avec une stratégie basée sur des dimensions plus globales.

Concrètement, la stratégie repose sur cinq axes fondamentaux consistant à humaniser les conditions d’incarcération, à préparer les détenus à la réinsertion, à garantir la sécurité et la sûreté en prison, à développer les capacités institutionnelles de l’Administration et, enfin, à intégrer l’approche genre et la dimension environnementale dans la gestion pénitentiaire, a-t-il expliqué.

Cette cérémonie s’est déroulée en présence du wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, en plus d’élus et de responsables locaux.