La formation à distance, un pari gagné pour l’OFPPT

Laâyoune – La formation à distance (FAD), lancée depuis le début du confinement pour cause de coronavirus, est un pari gagné pour l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), a affirmé le directeur régional de l’Office dans les provinces du Sud, Sami Solh Tayeb.

Ce dispositif « était un pari gagné, puisqu’au cours des dernières semaines, des efforts considérables ont été déployés pour faire en sorte que la formation habituellement offerte en mode présentiel soit poursuivie à distance », a souligné M. Tayeb dans un entretien accordé à la MAP.

Le challenge était de développer des compétences basées sur le mode Learning by Doing (apprentissage par la pratique) pour réussir cette expérience, a-t-il expliqué, notant toutefois que la FAD « ne remplacera pas l’aspect pratique des filières de formation qui seront toujours dispensés en présentiel ».

D’après le responsable, la mise en place de la solution des classes virtuelles a permis aux stagiaires de suivre leur formation à distance sous l’encadrement de leurs formateurs sur la plateforme TEAMS.

Chiffres à l’appui: plus de 10.000 groupes créés à l’échelle nationale ont bénéficié de 300.000 séances de formation, ce qui fait un total masse horaire de 900.000H.

« Dans les provinces du Sud, nous avons enregistré plus de 16.821 séances, ce qui a généré plus de 41.905 heures avec un taux de présence qui dépasse les 80% », a-t-il précisé.

Il a ajouté que plus de 3.200 supports pédagogiques (documents, vidéos, logiciels, etc) ont été sélectionnés et mis à la disposition des stagiaires via les différents canaux électroniques et plateformes de partage.

La bibliothèque numérique, mise à la disposition de tous les stagiaires depuis le début de l’année de formation, leur donne également accès à plus de 40.000 ouvrages de référence, couvrant différents domaines, a fait observer M. Tayeb, précisant qu’elle a enregistré près de 2 millions de pages lues à ce jour.

Par ailleurs, il a rappelé que l’OFPPT a lancé le 6 avril 2020 une plateforme e-learning de référence, dédiée à l’apprentissage des langues étrangères (français, anglais et espagnol) qui profite à 280.000 stagiaires.

Pour l’évaluation des stagiaires, il a indiqué que l’OFPPT adoptera une démarche qui s’appuie sur l’équité et l’égalité des chances, tout en tenant compte du contexte actuel.

Le directeur régional de l’OFPPT dans les provinces du Sud a fait savoir que les examens de passage ont été annulés et la réussite des stagiaires sera décidée sur la base des notes de contrôles continus et des évaluations de fin de modules assurés en présentiel, tout en tenant compte de l’appréciation du Conseil de classe. La proclamation des résultats sera prévue après l’achèvement des cours à distance, au plus tard fin juillet 2020.

S’agissant du programme de formation de la 2ème année, M. Tayeb a indiqué que ce dernier sera renforcé par des rattrapages ciblés à compter de la prochaine rentrée, portant sur les compétences prioritaires prévues en 1ère année.

Les examens du niveau Bac Pro auront lieu en juillet, tandis que ceux d’autres niveaux, à savoir technicien spécialisé (TS), technicien (T) et qualification (Q) en septembre, a-t-il noté, ajoutant que des séances de révision sont prévues avant fin juin.

Pour ce qui est de la rentrée en septembre 2020, M. Tayeb a assuré que les établissements relevant de l’OFPPT vont notamment adopter des mesures strictes pour le maintien de la distanciation sociale au niveau de tous les espaces d’accueil, notamment les salles de cours (10 stagiaires par salle), en plus du renforcement des opérations de nettoyage et la désinfection intensive des locaux.