Laâyoune-Sakia El Hamra: Le CRDH approuve le plan d’actions 2022

Laâyoune – Le comité régional du développement humain (CRDH) à Laâyoune-Sakia El Hamra a adopté jeudi le plan d’actions pour l’année 2022, qui prévoit la contribution de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) à la mise en œuvre d’importants projets dans les quatre provinces de cette région.

Ces projets portent sur le programme 2 de l’INDH qui concerne l’accompagnement des personnes en situation de précarité et prévoyant une enveloppe budgétaire de 3,89 millions de dhs pour la province de Laâyoune, 1,32 million de dhs à Boujdour, 1.98 million de dhs à Tarfaya et 2,29 millions de dhs dans la province d’Es-Semara.

Ils concernent également le programme 3 de l’INDH sur l’amélioration du revenu et inclusion économique des jeunes pour des investissements prévus de 4,74 millions de dhs dans la province de Laâyoune, 3,8 millions de dhs à Boujdour, 3,095 millions de dhs à Tarfaya et 3,458 millions de dhs à Es-Semara.

Le comité régional du développement humain a en outre validé des projets du programme 4 de l’INDH portant sur l’impulsion du développement humain des générations montantes. La contribution de l’INDH à la réalisation de ces projets s’élève à 1,343 million de dhs à Laâyoune, 465.000 dh à Boujdour, 1,118 million de dhs à Tarfaya et 1,33 millions de dhs à Es-Semara.

Ouvrant cette réunion, le wali de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate a indiqué que ces projets s’inscrivent dans le cadre de la nouvelle approche de l’INDH basée sur le renforcement du partenariat, la convergence des programmes et la programmation pluriannuelle.

Il a ajouté que les projets approuvés par le comité régional du développement humain au titre de l’année 2021 portent essentiellement sur l’appui aux générations montantes, en particulier la santé de la mère et de l’enfant, l’accompagnement des personnes en situation de précarité et l’impulsion économique des jeunes.

Le wali de la région a invité les différents acteurs à veiller à la bonne et rapide exécution des projets en vue de respecter l’esprit de l’INDH et améliorer les conditions socio-économiques des couches sociales ciblées par ce grand chantier royal.

Cette réunion s’est déroulée en présence des gouverneurs des provinces de Boujdour, Brahim Benbrahim, de Tarfaya, Mohamed Hamim, et d’Es-Semara, Hamad Naimi, ainsi que du président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Sidi Hamdi Ould Errachid.