Laâyoune-Sakia El Hamra: Une délégation espagnole « satisfaite » de la position de son pays sur le Sahara marocain

Es-Semara – Au terme d’une visite dans la région Laâyoune-Sakia El Hamra, une délégation espagnole a exprimé sa satisfaction de la position exprimée par le chef de gouvernement de son pays concernant l’initiative d’autonomie au Sahara marocain.

Conduite par le Consul Général du Royaume du Maroc à Murcie, Mohamed Biadillah, cette délégation est composée de l’historien et professeur à l’Université de Murcie, Antonio Vicente Fray Sánchez, du photographe et graphiste, Gonzalo Sánchez Alvarez Castellanos et du journaliste à la radio de Murcie, Paulino Ross.

Dans une déclaration à la presse, M. Alvarez Castellanos a souligné que le soutien exprimée par le chef de gouvernement espagnol à l’initiative d’autonomie au Sahara marocain est « une décision très satisfaisante, en ce sens qu’elle permettra de renforcer davantage les relations entre le Maroc et l’Espagne ».

De même, il a exprimé sa satisfaction de cette visite « fructueuse » dans les provinces du Sud du Royaume (Tarfaya, Laâyoune et Es-Semara), mettant en avant l’accueil chaleureux et l’hospitalité reçus lors de ce séjour.

M. Alvarez Castellanos a aussi émis le souhait d’organiser des visites similaires prochainement, dans le but de développer des projets culturels et archéologiques susceptibles d’encourager le tourisme culturel dans ces provinces.

Pour sa part, M. Paulino Ross a indiqué que la nouvelle position de l’Espagne sur le Sahara marocain revêt une grande importance pour les deux pays.

Par ailleurs, il s’est dit heureux d’avoir effectué cette visite « très positive » à la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, qui a permis aux membres de la délégation de s’informer des différents atouts naturels, culturels et économiques de la région, précisant qu’elle a été marquée par la signature d’une convention de partenariat et de coopération dans le domaine académique entre la région de Murcie et la province d’Es-Semara.

Initiée par le Centre Sakia El Hamra des études et des recherches, cette visite qui s’inscrit dans le cadre des recommandations de la 2éme édition du Forum hispano-marocain de Laâyoune-Sakia El Hamra et Murcie, vise principalement à consolider les relations culturelles et à échanger autour de la recherche scientifique.

Lors de cette visite, la délégation espagnole a tenu des réunions avec les autorités et acteurs locaux dans les provinces de Laâyoune, Tarfaya et Es-Smara et s’est informée du patrimoine historique et archéologique et des différents atouts économiques, naturels et culturels de la région, dont la Casa del Mar (Dar El Bahr), le musée Antoine de Saint-Exupéry et la réserve de Naïla à Tarfaya, ainsi que les monuments historiques et sites des gravures rupestres à Laghchiouate (commune d’Amgala).

A noter qu’une convention de partenariat a été signée entre le Centre Sakia El Hamra des études et des recherches à Laâyoune, l’Association Murcie « Talh », l’Association « Mirane » pour la protection du patrimoine à Es-Smara et l’Association « Hadaya Samae » des météorites dans la même ville, en vue d’identifier et mener des recherches au niveau des sites archéologiques et naturels dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra.

De même, le professeur universitaire, Gonzalo Sanchez Alvarez Castellanos, a animé une conférence à la faculté pluridisciplinaire d’Es-Semara et a présenté son ouvrage intitulé « Gravures rupestres au Sud du Maroc », publié en Espagne en février dernier.