Laâyoune: Tenue de la séance de clôture du congrès électoral de la Confédération africaine de luttes associées

Laâyoune – La deuxième séance de clôture du congrès électoral de la Confédération africaine de luttes associées (UWW-Afrique) s’est tenue vendredi à Laâyoune, en présence des représentants de 38 fédérations du continent.

Cette séance, qui s’est déroulée en présence des experts étrangers en provenance de Cuba, de France et d’autres pays, a été marquée par l’élection des commissions du bureau exécutif de l’UWW-Afrique.

La première séance de ce congrès électoral, tenue lundi dernier à El Jadida, a abouti à l’élection du Marocain Fouad Meskout président de l’UWW-Afrique pour un deuxième mandat.

En marge de cette manifestation, Rodica Maria Yaksi, membre du bureau exécutif de la Fédération mondiale de lutte (United World Wrestling-UWW), a effectué une visite d’inspection à plusieurs structures sportives dans la ville de Laâyoune, qui a connu ces dernières années la réalisation de nombreux projets sportifs conformes aux normes mondiales.

Cette tournée permettra à Mme Yaksi de s’informer de visu des atouts et de la capacité de la capitale du Sahara marocain d’abriter des événements internationaux en vue de la présentation de la candidature de Laâyoune pour accueillir le championnat mondial de lutte pour les jeunes en 2026 et le championnat d’Afrique de lutte en 2025, a déclaré à la MAP M. Meskout, qui est également président de la Fédération royale marocaine des luttes associées (FRMLA).

Il a ajouté que la tenue de la deuxième séance de clôture de ce congrès à Laâyoune a été l’occasion pour les représentants des 38 fédérations africaines de découvrir l’essor socio-économique que connaissent la région et l’ensemble des provinces du Sud du Royaume.

Des shows de beach wrestling (lutte de plage) et de lutte traditionnelle ont été organisés à l’issue de cet événement, qui vise également à encourager les jeunes de la région à pratiquer ce genre de sport.