Le conseil d’administration du CRI de Laâyoune-Sakia El Hamra approuve le budget prévisionnel pour 2021

Laâyoune – Le conseil d’administration du Centre régional d’investissement (CRI) de Laâyoune-Sakia El Hamra a approuvé, mardi, le budget prévisionnel au titre de l’année 2021.

La part de la gestion dans ce budget s’élève à plus de 12,34 millions de dirhams (MDH), tandis que celle destinée à l’investissement atteint 8 MDH.

Au cours de cette réunion présidée par le wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate, les membres du conseil d’administration ont également validé le programme d’action du CRI pour 2021.

Dans un exposé, le directeur du CRI, Mohamed Jiîfar, a mis en avant les réalisations du pôle « Maison de l’investisseur », faisant savoir que quelque 263 entreprises ont été créées jusqu’à fin septembre 2020, .

Il s’agit, a-t-il précisé, de 183 personnes morales (178 sociétés à responsabilité limitée et 5 sociétés de solidarité), et de 80 personnes physiques, pour un investissement d’environ 18 MDH.

Quant au pôle « Impulsion économique et offre territoriale », il contribue en tant que force de proposition aux réunions de concertation sur l’élaboration du schéma régional d’aménagement du territoire, ainsi que du schéma directoire régional de gestion des zones logistiques, a expliqué M. Jiîfar.

Il a également cité l’amélioration des conditions d’accueil des investisseurs et des usagers en créant un espace d’accueil de nouvelle génération, outre l’élaboration d’un cahier de charge afin de développer une politique de commercialisation du territoire et de réaliser des études thématiques sectorielles.

De son côté, le wali de la région a insisté sur l’importance pour le centre d’assumer ses rôles, notamment ceux liés à assurer un marketing territorial optimal pour la région et ses atouts.

Pour sa part, le président du Conseil régional, Sidi Hamdi Ould Errachid, a appelé à une mise à jour permanente des données relatives aux investissements afin que les opérateurs économiques nationaux et étrangers soient conscients des particularités du territoire et de ses potentialités.

En outre, les représentants des départements gouvernementaux qui ont pris part à cette réunion via visioconférence ont évoqué le contexte dans lequel la réunion s’est déroulée en raison de l’épidémie de coronavirus et ses impacts sur l’investissement.