Le Maroc « un pays que j’adore », Laâyoune une ville « extraordinaire » (Roger Milla)

-ES: AFAJDAR Anouar-.
Yaoundé – « Le Maroc est un pays que j’adore et à chaque fois que l’occasion de s’y rendre se présente, je n’hésite guère à le faire », a affirmé la légende vivante du football africain, Roger Milla, tout en mettant, plus particulièrement, en avant les atouts dont dispose Laâyoune, « cette ville extraordinaire ».

« Je suis Marocain moi », a, d’emblée, tenu à souligner Roger Milla à la MAP, notant que le Royaume est un pays d’accueil et que le peuple marocain est « agréable », « hospitalier », « ouvert » et « bienveillant ».

« Je garde toujours des relations encore très bonnes avec mes amis Marocains. J’ai eu récemment un appel téléphonique avec Krimo et je viens de rencontrer Naibet », a-t-il fait savoir.

S’agissant des infrastructures dont dispose le Maroc et plus précisément Laâyoune, le « vieux Lion » affirme, clairement, que « de ce côté là, il n’y a pas de soucis », ajoutant qu’il y a déjà ramené son équipe de handball pour disputer les championnats d’Afrique et qu’ils étaient « tous très satisfaits ».

« Moi, c’est surtout de Laâyoune que je voudrais parler, elle est extraordinaire cette ville », a mis en relief le « chorégraphe » de la fameuse danse « après-but », notant que « cette perle » dispose désormais de tous les ingrédients qui font d’elle l’une des plus grandes et belles villes du Maroc et l’une des destinations les plus préférées en Afrique.

Sur les chances du Maroc dans cette 33è CAN, la figure emblématique du football africain a indiqué que les Lions de l’Atlas ont assuré l’essentiel en accédant aux huitièmes de finale. « Désormais, ils doivent disputer chaque match, en lui même et pour lui même pour continuer à avancer », a-t-il conclu.