Les fidèles reprennent le chemin des mosquées

Les fidèles ont repris mercredi le chemin des mosquées à Laâyoune pour accomplir leurs prières, après une fermeture de plus de trois mois de ces lieux de culte pour cause de pandémie du Coronavirus.

La Nidara des Habous et des Affaires islamiques a mis en place toutes les mesures de prévention pour que la réouverture des maisons de Dieu se fasse dans les meilleures conditions de santé et de sécurité, conformément au protocole sanitaire instauré par le ministère de tutelle.

Ce protocole sanitaire porte sur la désinfection régulière des mosquées et de leurs dépendances, le respect de la distanciation sociale, la mise en place de passages pour faciliter la sortie des mosquées après la prière, la mise à disposition des fidèles de gels hydroalcooliques, l’aération suffisante des lieux, l’interdiction de l’encombrement, des rassemblements ou de se faire accompagner d’un enfant ainsi que l’obligation de l’utilisation des tapis personnels.

Dans une déclaration à la MAP, le délégué régional du ministère des Habous et des Affaires islamiques, Mohamed El Omari a rappelé que la fermeture des mosquées sur l’ensemble du territoire national, depuis mars dernier, est une mesure qui a été décidée suite à l’apparition de la pandémie au Maroc et à l’échelle internationale.

Il a fait savoir que la réouverture progressive des mosquées concerne 15 lieux de culte dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra dont 5 dans la province de Laâyoune.

Cette réouverture, a-t-il expliqué, a nécessité le respect du protocole sanitaire instauré par le ministère pour garantir la santé et sécurité des fidèles et éviter la propagation du virus, ainsi qu’une meilleure coordination entre les délégations provinciales de ce département et les autorités locales.

M. El Omari a invité les fidèles à respecter les consignes de la commission qui veillera à la mise en œuvre des dispositions de ce protocole devant les portes des mosquées, en particulier la prise de la température, l’utilisation du gel hydro-alcoolique, le respect de la distanciation physique et l’interdiction des rassemblement et des encombrements à l’entrée et à la sortie des mosquées.

Le respect de ce protocole, a-t-il poursuivi, est de nature à garantir que cette réouverture des mosquées se passe dans les meilleurs conditions, implorant le Très Haut de préserver SM le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine, et d’épargner au Maroc et à la oumma islamique les conséquences désastreuses de cette pandémie.

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques avait annoncé la semaine dernière une réouverture progressive des mosquées sur l’ensemble du territoire national pour l’accomplissement des cinq prières, à compter de la prière d’Addohr du mercredi 15 juillet, en prenant en considération la situation épidémiologique locale et les conditions de contrôle sanitaire qui seront gérées par des commissions locales à l’entrée des mosquées.

Toutefois, les mosquées resteront fermées à la prière du Vendredi ainsi que pour les activités religieuses, les cours de la prédication et d’orientation religieuses, les chaires scientifiques, les cours d’alphabétisation et les séances de lecture du Saint Coran.