Les provinces du Sud sont désormais “omniprésentes dans les radars des investisseurs étrangers” (ambassadeur)

Laâyoune – Érigées en pôle d’investissement et de croissance, les provinces du Sud du Maroc sont aujourd’hui “omniprésentes dans les radars des investisseurs étrangers”, a déclaré l’ambassadeur du Maroc à Varsovie, Abderrahim Atmoun.

M. Atmoun, qui accompagne une délégation d’hommes d’affaires polonais en mission de prospection à Laâyoune et Dakhla, a souligné que l’attractivité des provinces du Sud auprès des investisseurs étrangers s’est renforcée par le lancement de plusieurs chantiers structurants.

Cette mission a pour objectif notamment de s’informer des efforts de développements consentis par le Maroc aux niveaux national et régional, en particulier dans les provinces du sud, et pour constater in situ les efforts déployés à travers un certain nombre de projets d’infrastructures réalisés dans différents secteurs, en particulier dans les régions de Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab, a-t-il affirmé dans un entretien avec la MAP.

Il a ajouté que cette visite permettra aussi d’avoir une idée sur les secteurs d’investissement potentiels, dans la perspective de créer de la richesse et des opportunités d’emploi au niveau de la région, précisant que le Maroc, grâce à sa situation géographique, son ouverture, sa culture, sa diversité, son climat des affaires favorable, offre un atout idéal aux investissements étrangers, outre la fiscalité avantageuse favorable à l’investissement.

Il s’agit ainsi d’une chance pour les entreprises polonaises de constater les opportunités qu’offre la région et les atouts de stabilité politique et le développement économique que connaît le Maroc grâce aux réformes audacieuses menées par SM le Roi Mohammed VI, a relevé l’ambassadeur.

Pour M. Atmoun, cette visite, la première d’une délégation d’hommes d’affaires polonais de cette ampleur, conforte la crédibilité et la confiance des investisseurs étrangers dans la destination Maroc, soulignant que le Royaume, fort de sa stabilité et des accords de libre-échange le liant à plus d’une cinquantaine de pays, est une véritable plateforme pour les Affaires et une porte d’entrée pour les autres marchés, notamment africains et arabes.

Les priorités du secteur industriel ainsi que les opportunités d’affaires et de partenariats susceptibles d’intéresser les investisseurs et hommes d’affaires polonais seront mis en avant, durant cette visite dans les provinces du Sud avec des rencontres prévues avec les CRI et le secteur privé marocain qui porteront sur les opportunités d’investissement dans divers secteurs porteurs dans les provinces du Sud.

M. Atmoun a fait remarquer que le Maroc, porte d’entrée de l’Afrique et l’un de ses marchés les plus importants, offre ainsi un atout idéal aux investissements étrangers grâce à sa situation géographique et le climat de stabilité dont jouit le Royaume, sa dynamique de développement et les réformes audacieuses lancées par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Il s’agit ainsi d’une chance pour les entreprises polonaises, intéressées par une expansion sur le marché africain, de pouvoir participer au “boom” des investissements que connaissent les provinces du Sud du Maroc et une occasion de mettre en valeur la destination Maroc et contribuer au rayonnement touristique et culturel de la région, a-t-il dit.