L’Institut africain de recherche en agriculture durable à Laâyoune: Un pôle de savoir et d’innovation

Laâyoune – L’Institut africain de recherche en agriculture durable, dépendant de l’antenne de l’université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) à Laâyoune, est un pôle de savoir et d’innovation dans les provinces du Sud.

L’UM6P a organisé, mardi en partenariat avec la Fondation Phosboucraâ, les « Journées de la recherche » qui ont confirmé la vocation de cet institut en tant que référence africaine en matière d’innovation dans les domaines de l’agriculture, de l’agro-industrie, de l’eau et de l’énergie.

L’UM6P a signé à cette occasion trois conventions de partenariat avec des organismes marocains et étrangers.

La première avec l’université Baher Dar d’Éthiopie permettant d’explorer les perspectives de collaboration sur des projets et programmes liés à l’éducation, la recherche, l’entreprenariat et l’innovation dans les domaines liés à l’agriculture, aux sciences animales et à l’environnement.

La seconde convention a été signée avec Seaweed Company et la Fondation Phosboucrâa en vue de promouvoir la culture et la valorisation des algues dans les provinces du sud.

Seaweed Company est une entreprise qui opère à l’échelle mondiale sur l’ensemble de la chaîne de valeur des algues et possède une expertise unique dans la culture et la commercialisation de produits et concepts à base d’algues.

La troisième convention lie l’UM6P et l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et vise à mutualiser leurs expertises et moyens humains et matériels pour la mise en place, au Learning Center de la Fondation Phosboucraa à Laâyoune, de 3 cursus qualifiants pour la formation d’agents de soins hospitaliers et le développement d’une offre de formation continue en phase avec les nouveaux projets de développement du secteur dans les trois régions du Sud du Royaume et les besoins des professionnels.

Faisant partie du projet du Technopole de Foum El Oued lancé par SM le Roi Mohammed VI en 2016, l’Institut africain de recherche en agriculture durable de l’UM6PLâayoune se concentre sur plusieurs programmes de recherche, dont l’agriculture biosaline, la valorisation des plantes et des ressources naturelles locales, la chaîne de valeur du dromadaire, la gestion de l’eau et de l’énergie, ainsi que les aspects socio-économiques, le climat et l’environnement, et le transfert de technologie.

Pour concrétiser cette vision, l’UM6P-Laâyoune oeuvre pour le développement des programmes de Recherche & Innovation, la création d’unités pilotes et de démonstrations pour le transfert de technologie et l’accompagnement des jeunes promoteurs et les investisseurs de la région dans la création des unités de production à l’échelle commerciale.

Ce plan d’action a pour objectif de renforcer les systèmes de production agricole moyennant l’amélioration de la chaine de production et la création de la valeur ajoutée, la gestion durable des ressources naturelles et la protection des paysages ainsi que le maintien de la diversité biologique.

Il permettra également de renforcer le développement humain par l’accompagnement des coopératives, des fermiers et des éleveurs, la formation des jeunes chercheurs de la région, l’essor des startups et la production de la propriété intellectuelle.

Parallèlement à ses programmes de recherche ambitieux, l’UM6P-Lâayoune lance une série de formations, dont un Master exécutif en agriculture biosaline, un Master portant sur la valorisation de la biomasse, un Master en gestion des ressources en eau, et un Bachelor en énergies renouvelables.

Ces « Journées de la Recherche » ont été lancées par le président de l’UM6P, Hicham El Habti, et le wali de la région Laâyoune- Sakia Al Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bekrate.