Mme Bouchareb poursuit ses rencontres et visites de terrain à Laâyoune et Tarfaya

Laâyoune – La ministre de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville, Nouzha Bouchareb, accompagnée de responsables ministériels centraux et régionaux, a présidé lundi une réunion au siège de la wilaya de la région Laâyoune-Sakia El Hamra.

Cette réunion s’est déroulée en présence du wali de la région, du président du Conseil régional, des parlementaires, des élus, en plus de représentants des organes professionnels et des services décentralisés, indique un communiqué du ministère.

S’exprimant en ouverture de cette rencontre, le wali a salué les efforts du ministère, ainsi que son soutien permanent et efficace à la dynamique de développement dans les provinces du sud du Royaume.

Dans son intervention, le président de la région a souligné le rôle de pionnier que joue le ministère, notamment en matière de logement, de mise à niveau urbaine de la région et d’amélioration du cadre de vie des habitants, ajoute le communiqué.

Lors de son allocution, la ministre a évoqué le contexte national qui a été marqué récemment par la reconnaissance internationale croissante de la souveraineté du Maroc sur son Sahara, en particulier celle des États-Unis d’Amérique, relavant l’importance de cette initiative “pour soutenir et accompagner le décollage économique et de développement que nos régions du sud connaissent grâce à la perspicacité et la sagesse de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste”.

Elle a également noté que cette rencontre a pour objectif de renforcer “le rapprochement, la communication et le dialogue avec les différentes parties prenantes afin de s’engager en faveur des orientations et démarches du ministère pour valoriser les résultats des mesures urgentes prises en vue de relancer le secteur en tant que locomotive majeure de développement et d’investissement pour créer des opportunités d’emploi, ce qui nous incite tous à redoubler d’efforts, pour que chacun soit à la hauteur en vue de gagner les paris actuels et d’assurer un décollage économique réel et durable”.

En outre, Mme Nouzha Bouchareb a rappelé les répercussions négatives de la pandémie de Covid-19 sur le secteur du logement et de la construction, “ce qui a incité le ministère à reconsidérer ses interventions et sa vision pour les mettre en adéquation avec la situation épidémiologique et à créer les conditions d’un décollage sûr et durable du secteur”, relève la même source.

D’après le communiqué, la ministre a évoqué “des indicateurs significatifs qui ont connu une évolution importante grâce aux Hautes directives royales et aux initiatives prises dans ce sens”, citant les mesures incitatives adoptées dans le cadre de la loi de finance rectificative pour l’année 2020 et de la loi de finances au titre de 2021, en plus de la publication de nombreuses circulaires dans le domaine de l’urbanisme pour encourager les investissements, créer des emplois, favoriser la gestion immatérielle des procédures, les simplifier et améliorer l’efficacité du service public.

Ces initiatives visent également à élaborer de nouvelles orientations d’aménagement du territoire pour limiter l’exacerbation des inégalités spatiales et mettre l’urbanisme au service de la croissance économique et de développement de nouveaux programmes.

Cette rencontre a été l’occasion de rappeler certains axes stratégiques de l’intervention du ministère dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, notamment l’accompagnement de la mise en œuvre de la régionalisation avancée et la mise en place des bases d’une nouvelle politique d’aménagement territorial et de prospective spatiale visant à faire de la région un pôle économique compétitif et attractif.

Cette stratégie vise également à favoriser “un urbanisme proactif, durable, participatif et flexible capable de suivre la dynamique urbaine et garant d’un cadre urbain respectueux du cadre de vie de la population et des spécificités culturelles de la région”.

Cette importante réunion a été couronnée par la signature d’une convention de partenariat portant sur la mise à niveau urbaine de la ville d’El Marsa (province de Laâyoune) dans le cadre de la politique de la ville. Cet accord vise à améliorer les conditions de 14.000 personnes sur une superficie de 47 hectares à travers l’aménagement des quartiers sous-équipés (El Nahda, Al-Massira et El-Wehda) dans la ville d’El Marsa, par la réalisation de routes, l’aménagement de trottoirs, l’installation de l’éclairage public, l’aménagement d’espaces verts et la création d’un terrain sportif de proximité. Le financement du ministère pour ce programme s’élève à 27 millions de dirhams.

Par ailleurs, la ministre, accompagnée de wali, du président de la Région, des élus et des chefs des services extérieurs et des personnalités civiles et militaires, a visité quelques sites modèles et des projets de mise à niveau urbaine, pour un coût total estimé à 235,19 MDH, dans le cadre du programme de développement intégré de la région de Laâyoune-El Hamra, dont le lancement a été donné par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste.

S’y ajoute le programme de finalisation des opérations dans le cadre du programme nouveau logement pour un coût estimé à 260 MDH. Elle s’est rendue ensuite au site de construction du siège de l’Agence urbaine de Laâyoune-Sakia El Hamra.

Dans l’après-midi, les activités de la ministre se sont poursuivies dans la province de Tarfaya, où elle a supervisé, avec le gouverneur de la province, le lancement du projet de mise à niveau de l’entrée sud de Tarfaya afin de promouvoir la vocation économique et touristique de la ville en contribuant à la relier à la voie express.

Cette visite a été couronnée par la signature d’une convention de partenariat entre le ministère, la province de Tarfaya et le conseil municipal de Daoura portant sur la mise à niveau du centre de la commune Daoura (province de Tarfaya). Ce programme vise à aménager l’avenue adjacente à la voie express n°1 située dans le centre de la commune Daoura.