Plaidoyer à Laâyoune pour une meilleure représentativité des professionnels du commerce, d’industrie et des services dans les instances élues

Laâyoune – Les participants aux Assises régionales sur le commerce de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, organisée lundi par la Chambre du commerce, d’industrie et des services ont plaidé en faveur d’une meilleure représentativité des professionnels du secteur dans les instances élues et les institutions nationales.

Les recommandations issues lors de ces assises, organisées en partenariat avec le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, sous le thème « le développement régional, défis et perspectives », ont insisté aussi sur la nécessité d’élaborer des lois régissant le commerce électronique ainsi que d’instaurer des outils d’arbitrage et de médiation pour résoudre les conflits en la matière.

Ils ont également appelé à élaboré des formules juridiques garantissant les droits des marchands ambulants afin de mettre un terme au phénomène de l’occupation illégale de l’espace public, outre la simplification des procédures administratives relatives aux autorisations pour l’exercice des différentes activités commerciales et industrielles.

Il s’agit aussi de construire davantage de marchés de gros des fruits et légumes dans les différentes provinces de la région pour une meilleure fluidité d’approvisionnement, de lancer des lignes maritimes entre Tarfaya et les Iles Canaries, ainsi que de créer des instances et des structures visant à réduire les coûts du transport et du stockage des marchandises.

Les recommandations ont souligné l’importance de créer le Fonds de développement commercial à l’instar du Fonds de développement agricole et organiser des sessions de formation au profit des commerçants, ainsi que d’accompagner et soutenir les petits commerçants pour pouvoir participer aux marchés publics.

Dans une déclaration à la MAP, le ministre de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, Moulay Hafid Elalamy, a indiqué que ces Assises régionales viennent clore une série de rencontres régionales organisées au niveau de l’ensemble des régions du Royaume, notant que les Assises nationales sur le Commerce, organisées les 24 et 25 avril à Marrakech, débattront des différentes propositions et recommandations issues des 12 Rencontres régionales.

M. Elalamy a également rappelé les Hautes orientations royales visant à ce que les stratégies sectorielles soient issues de la communication directe avec les acteurs et les professionnels du secteur.

Pour sa part, le président de la Chambre du commerce, d’industrie et des services de Laâyoune Sakia El Hamra, Khalil Ould Errachid a considéré que le commerce constitue une importante activité économique dans la région, appelant à fédérer les efforts pour surmonter les défis auxquels fait face le secteur dont notamment ceux liés à la situation fiscale et aux problèmes de la logistique.

M. Errachid a aussi rappelé la Haute sollicitude royale dont jouissent les provinces du Sud du Royaume, avec notamment le lancement d’un vaste programme de développement et ce à l’occasion du 40-ème anniversaire de la Marche verte.

Ces Assises, auxquelles ont assisté le Wali de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslam Bikrat, les gouverneurs des provinces de Smara et de Boujdour, les élus, les professionnels et les chefs des services extérieures, ont été marquées par la présentation d’une projection sur les différents ateliers et rencontres de communication organisées dans la région.