Première réunion du conseil d’administration du CRI 

Laâyoune- Le premier conseil d’administration du Centre régional d’investissement (CRI) de Laâyoune-Sakia El Hamra, sous sa nouvelle configuration, s’est tenu jeudi matin.

Cette réunion marque l’entrée en fonctions du CRI dans sa nouvelle version conformément aux dispositions de la loi 47-18 qui a réformé en profondeur ces établissements en leur confiant de nouvelles missions, et en instaurant des commissions régionales unifiées d’investissement.

Ouvrant les travaux de ce conseil d’administration, le wali de la région de Lâayoune-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Abdeslem Bekrate, a mis en relief la portée de la réforme des CRI, érigés désormais en établissements publics et dotés de la personnalité morale et de l’autonomie financière, et investis de nouvelles missions pour encourager l’investissement dans la région, en harmonie avec la nouvelle politique de la régionalisation avancée et de la déconcentration administrative.

En vertu de la nouvelle réforme, a-t-il indiqué, les CRI sont invités à offrir de l’assistance, de l’accompagnement et le suivi des projets d’investissements, notamment en faveur des petites et moyennes entreprises, ainsi que l’élaboration d’une offre territoriale en concertation avec tous les partenaires et les acteurs économiques de la région.

Après avoir souligné l’importance des investissements dans la création des richesses et de l’emploi et l’amélioration des conditions de vie des populations, le wali a relevé que l’investissement est un acte collectif qui requiert l’implication et le partenariat entre les pouvoirs publics et le secteur privé pour créer un climat favorable aux investisseurs et promouvoir les atouts économiques de la région.

Cette réunion devra examiner notamment les budgets du CRI au titre des années 2019 et 2020, adopter son organigramme et désigner le comité d’audit.