Santé: Le conseil provincial adopte plusieurs conventions

Le conseil provincial de Boujdour, réuni lundi en session ordinaire du mois de janvier, a adopté un nombre de conventions de partenariat visant notamment à donner un nouvel élan aux efforts portant sur l’amélioration de l’offre de santé au niveau de cette province.

Ainsi, les membres du conseil ont approuvé une convention de partenariat avec la délégation provinciale du ministère de la Santé à Boujdour afin de fournir un soutien matériel pour permettre aux citoyens de bénéficier des services médicaux liés au transport des patients de l’hôpital provincial vers des centres hospitaliers en dehors de la province afin de recevoir les soins nécessaires.

Ils ont aussi validé deux autres accords de partenariat avec la délégation du ministère de la Santé à Boujdour. Le premier concerne la création du service de radiologie à l’hôpital provincial, tandis que le second porte sur l’acquisition de lits et d’équipements médicaux et hospitaliers au profit du même établissement sanitaire.

Il s’agit en outre de l’approbation d’une convention de partenariat avec la délégation provinciale de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences à Boujdour afin d’améliorer l’employabilité au profit des demandeurs d’emploi.

Le conseil a également adopté une convention de partenariat avec le Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération pour contribuer au financement du projet d’extension de l’espace de mémoire historique de la résistance et de la libération à Boujdour.

S’y ajoutent une convention de partenariat avec l’Association marocaine des présidents des conseils préfectoraux et provinciaux et une autre avec certaines ONG afin de mener des activités d’intérêt mutuel.

Cette session, présidée par le président du conseil Ahmed Khayer en présence du gouverneur de la province, Brahim Benbrahim, a été aussi marquée par l’approbation de la modification de la décision fiscale du conseil provincial, ainsi que la programmation des crédits dans la deuxième partie du budget et la programmation de l’excédent du budget 2019.

Par ailleurs, les membres du conseil ont examiné la situation du secteur de l’artisanat et le bilan du programme de développement de la province de Boujdour au titre de 2019.