Signature d’une convention de partenariat entre une association espagnole et des associations de Laâyoune-Sakia El Hamra

Laâyoune – Une convention de partenariat a été signée récemment entre une association espagnole et des associations de la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, visant à promouvoir les sites archéologiques et naturels de la région.

Signée par l’Association Al Makane à Murcie et le Centre Sakia El Hamra des études et des recherches à Laâyoune, l’Association « Mirane » pour la protection du patrimoine à Es-Smara et l’Association « Hadaya Samae » des météorites dans la même ville, cette convention porte principalement sur l’échange d’expertises et des recherches scientifiques au niveau des sites archéologiques et naturels de la région, ainsi que sur l’organisation des campagnes de sensibilisation et des ateliers dans ce domaine.

Cette convention a été signée en marge d’une visite effectuée par une délégation espagnole à la région Laâyoune-Sakia El Hamra, en présence notamment du gouverneur de la province d’Es-Semara, Hamid Naimi, du Consul Général du Royaume du Maroc à Murcie, Mohamed Biadillah, d’élus, d’universitaires et d’étudiants, ainsi que des représentants des associations concernées.

La délégation composée de l’historien et professeur à l’Université de Murcie, Antonio Vicente Fray Sánchez, du photographe et graphiste, Gonzalo Sánchez Alvarez Castellanos et du journaliste à la radio de Murcie, Paulino Ross, a visité la région de Laâyoune-Sakia El Hamra du 14 au 19 mars, dans le but de s’informer des différents atouts économiques, naturels et culturels de la région.

Lors de cette visite, la délégation espagnole a tenu des réunions avec les autorités et acteurs locaux dans les provinces de Laâyoune, Tarfaya et Es-Smara et s’est informée du patrimoine historique et archéologique et des différents atouts économiques, naturels et culturels de la région, dont la Casa del Mar (Dar El Bahr), le musée Antoine de Saint-Exupéry et la réserve de Naïla à Tarfaya, ainsi que les monuments historiques et sites des gravures rupestres à Laghchiouate (commune d’Amgala).

Initiée par le Centre Sakia El Hamra des études et des recherches, cette visite s’inscrit dans le cadre des recommandations de la 2éme édition du Forum hispano-marocain de Laâyoune-Sakia El Hamra et Murcie, et vise principalement à consolider les relations culturelles et à échanger autour de la recherche scientifique.