SM le Roi félicite l’équipe nationale de football suite à sa qualification au Mondial 2022

Rabat – Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a adressé un message de félicitations aux membres de la sélection nationale de football, suite à sa qualification à la phase finale de la Coupe du Monde 2022, qu’abritera l’État du Qatar frère.

Dans ce message, le Souverain a affirmé avoir suivi avec une grande joie et une immense fierté cette qualification, qui témoigne de la présence active du football marocain tant sur le plan continental qu’international, et permet de lui attribuer la place qu’il mérite lors des manifestations sportives internationales.

Sa Majesté le Roi a souligné également que c’est une fierté pour le Souverain, que Dieu Le préserve, d’adresser à toutes les composantes de Notre brillante équipe nationale, notamment les joueurs, les entraîneurs, le staff technique et médical, et les cadres et dirigeants de la Fédération Royale Marocaine de Football, Ses plus chaleureuses félicitations pour cet exploit bien mérité, réalisé grâce aux efforts déployés par les joueurs tout au long des éliminatoires qualificatives, à leur bonne prestation, leur fort esprit sportif, leur haute compétitivité et leur attachement à leur Patrie.

Sa Majesté le Roi a ajouté qu’Il salue cette deuxième qualification consécutive et la sixième du genre, qui a donné énormément de joie au Souverain ainsi qu’au peuple marocain dans son ensemble, se disant convaincu que cette qualification constituera une forte source de motivation pour redoubler d’efforts, afin que les résultats de l’équipe nationale, lors des prochaines phases, soient au niveau du rayonnement et des performances de ses joueurs talentueux.

Enfin, Sa Majesté le Roi, que Dieu L’assiste, a réitéré Ses félicitations aux membres de l’Équipe nationale, implorant le Tout-Puissant de leur accorder plein succès dans leur parcours, afin de répondre aux aspirations du public marocain, valoriser le football national et honorer la représentation du football africain et arabe.