Sahara: Le Burkina Faso appelle les parties à maintenir leur engagement

Le Burkina Faso a réaffirmé, lundi à New York, son soutien au processus politique autour de la question du Sahara marocain, tout en appelant les parties à « maintenir leur engagement » dans le cadre des tables rondes.

« Au vu des avancées notables acquises, lors des deux tables rondes tenues à Genève, qui ont réuni le Maroc, l’Algérie, la Mauritanie et le polisario, le Burkina Faso encourage les participants à maintenir leur engagement dans ce processus, dans un esprit de réalisme et de compromis », a souligné le représentant du Burkina Faso auprès de l’ONU.

Intervenant devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, le représentant burkinabè a également réaffirmé le soutien de son pays au processus politique en cours, mené sous l’égide du Secrétaire général des Nations unies, et qui “vise à parvenir à une solution politique, réaliste, pragmatique, durable et de compromis à ce différend régional, comme recommandé par les 17 résolutions du Conseil de sécurité depuis 2007”.

Par la même occasion, le Burkina Faso s’est félicité de la nomination de M. Staffan de Mistura en qualité de nouvel envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara marocain, en lui souhaitant « plein succès » dans cette mission.