Tarfaya: Pose de la première pour la construction d’un centre socio-médical de la MGPAP

Tarfaya – Le président du Conseil d’administration de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP), Moulay Brahim El Othmani, a posé samedi à Tarfaya la première pierre pour la construction d’un centre socio-médical, pour un coût global de 18 millions de dirhams.

Ce projet qui s’étendra sur une superficie de 4.651 m2 s’inscrit dans le cadre de la politique de proximité adoptée par la MGPAP en matière de prestation des services socio-médicaux et administratifs, et dans l’objectif d’alléger la charge de travail des hôpitaux publics.

Le futur centre comprend plusieurs des pôles médicaux couvrant diverses spécialités, dont la médecine générale, la santé de la mère et de l’enfant, la médecine dentaire, l’ophtalmologie-optique, en plus d’un pôle socio-médical pour les personnes à mobilité réduite, d’un pôle convalescence et d’un pôle administratif.

La réalisation de ce centre vise à rapprocher les services des adhérents de la Mutuelle générale et contribuer à la concrétisation du chantier de la régionalisation avancée adopté par le Royaume, a déclaré à la presse M. El Othmani, ajoutant que ce projet prometteur aura une forte valeur ajoutée en matière d’amélioration de l’offre de santé dans province de Tarfaya.

Le président du Conseil d’administration de la MGPAP a précisé que les travaux de construction du futur centre, dont les services seront ouverts aux adhérents de la MGPAP et des autres mutuelles, seront achevés d’ici 18 mois.

Accompagné du gouverneur de la province, Mohamed Hamim, M. El Othmani a également inauguré une agence des services de proximité de la MGPAP dans la ville de Tarfaya.

L’ouverture de cette agence, qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de la Mutuelle général portant sur l’augmentation du nombre des agences des services de proximité et leur extension à l’ensemble du territoire national, a pour objectif de rapprocher les prestations au profit des adhérents et ayants droit, a expliqué M. El Othmani.

Il a rappelé dans ce cadre l’inauguration vendredi à Laâyoune d’un pôle régional de la MGPAP, faisant savoir que 86% des phases de traitement des dossiers seront désormais effectuées au niveau régional.